Et pourtant…

C'est peut-être dû pour être ainsi, te rencontrer sans te raconter, échanger des regards et des sourires dans les boites et au gym, mais c'est illogique car où est le risque et le plaisir de vivre ce que j'aurai pu vivre si j'ai vraiment pris le risque

C’est peut-être dû pour être ainsi, te rencontrer sans te raconter, échanger des regards et des sourires dans les boites et au gym, mais c’est illogique car où est le risque et le plaisir de vivre ce que j’aurai pu vivre si j’ai vraiment pris le risque

Tu es parti sans t’avoir connu,
Pourtant, nu
tu étais, devant ma vue….

hehe, je souris d’ironie
car cet instant était, mais ne l’est plus
comme la vie face à son destin tout cru.

Des occasions, nombreuses elles étaient,
tu me regardais, je te regardais,
intensément nos yeux fusionnaient.

Entre la vie et la mort, une nuance, mais quand l'amour est intense cette nuance se mélange d'une croyance qui dépasse la conscience. Je ne te vois plus sur mes ondes mais je te ressens encore plus vivant et bouleversant est ce sentiment car je sais qu'il est vrai sans preuve ni évidence.

Entre la vie et la mort, une nuance, mais quand l’amour est intense cette nuance se mélange d’une croyance qui dépasse la conscience. Je ne te vois plus sur mes ondes mais je te ressens encore plus vivant et bouleversant est ce sentiment car je sais qu’il est vrai sans preuve ni évidence.

Pourtant, rien ne se passait,

Et là, tu es mort, hier je regrettais

je rate des moments qui surgissent
comme un signe de la vie.
j’ai peur, alors j’oublie
ce que je suis venu faire ici…

Pourtant, oui j’aime ce pourtant
il me rappelle, ces situations
quand moi, dans un état de création
je donnais naissance à mes désirs les plus intenses.

Pourtant, j’ai crée ce moment
pour l’effleurer uniquement,
comme un avion survolant ce beau continent,
sans atterrir, ne serait-ce qu’une seconde!

Je ne dis rien comme un assassin
assis seul dans son coin,
plongé dans un cliché si mauvais si désuet:

Arrive un moment dans la vie où le regret est un fait accompli. Au lieu d'oser et d'aller jusqu'au bout de nos idées, on se retient pour finalement regretter. On s'assoit sur ce banc et on se confie au soleil qui en partant n'aura plus le temps de nous pardonner les différentes occasions où il brillait sur nos sentiments.

Arrive un moment dans la vie où le regret est un fait accompli. Au lieu d’oser et d’aller jusqu’au bout de nos idées, on se retient pour finalement regretter. On s’assoit sur ce banc et on se confie au soleil qui en partant n’aura plus le temps de nous pardonner les différentes occasions où il brillait sur nos sentiments.

“Si je pouvais retourner dans ce passé
et faire de ces regards, une histoire vraie”

Je me souviens:…

Mon coeur palpite,
il me crie
des “qu’est ce que tu attends mais vas-y”
mais le mental lui,
il filtre, il supprime le risque
avec ses “oui mais si et si”,

et me voici dans ma poésie…

Comme un soleil tu apparaissais
tes yeux entre eux se parlaient…
j’aurais pu te dire un mot,
retenir ce moment
pour en faire un roman..

j’aurais pu être ton amant pour une nuit ou une vie,
j’aurai pu te tromper et devenir ton ami,
c’est très légal pour un illégal
dans ce monde si fatal.

j'aurai pu

j’aurai pu écouter mon coeur
où volupté chantait sans pudeur
j’aurai pu…dans cette chaleur
me fondre de bonheur,
j’aurai pu, peu importe ce que c’est,
mais faire quelque chose et te provoquer
car même si comme un soleil tu étais,
tu t’es éteins, hélas…
et tu es rendu loin
sur ton chemin.

lune

Et pourtant,
tous les deux, nous étions là,
au gym, dans les boites et aux saunas

Je ne t’oublierai jamais,
toi, l’inconnu que j’ai une fois connu
tout nu comme je l’avais toujours voulu.

L’impression du moment

Pomme es-tu péché?

Pomme es-tu péché?

Rouge,
Je suis si farouche
quand cela touche
mes lèvres et ma bouche

Je mords à en faire une douche
de mots, où aucune touche
ne saura effacer
l’idée que j’ai sur toi “liberté”

Comme un taureau attiré,
vers la cible
je viserai l’objectif..
mon principal allié

Chacun en soi est différent!

Chacun en soi est différent!

Moi, tolérance, une qualité
mais quand négligence devient ta réalité,
fais gaffe poupée:
Plus rien ne pourra m’arrêter.

je paie cher
pour retourner à mes racines,
                                              à l’odeur du vent
                                              et le bruit de l’eau.

cheval-qui-pense

Un cheval est plus qu’un animal

J’ai quitté pour de bons
à la recherche d’une identité,
vraiment,
croyant que liberté,
avait un sens ailleurs et,
autrement.

Oui, j’ai rencontré “Liberté”,
c’était,… une copiée collée,
sans aucun sens
et j’ai bien d’exemple à nommer:
mes raisons et ma personnalité.

Je l'ai rencontré cette liberté!

Je l’ai rencontré cette liberté!

Je me suis rendu compte
que malgré la guerre et les conditions,
“Liberté” chez moi
émanait naturellement.

Ô mon Soleil levant
si sain si apaisant
tout doucement et généreusement
tu projettes ta lumière
en abondance et sans prétention.

Je viens d’un peuple
qui a des défauts
                  et des émotions,
                  mais le confort de ses pères et de ses mamans
                  émane de son drapeau,
                  “les cèdres” du Liban.

Je viens d'un pays

Je viens d’un pays

On nous a dit
de voir “autrui”
comme un paradis
et dans cet oubli
on a perdu l’elixir d’appartenir
à cette place qu’est mon pays.

Conflit vous me dites?
Entre qui et au nom de qui,
Êtes vous sûr
que ça vient du nord ou du sud

Je n'ai pas quitté

Je n’ai pas quitté

Ce n’est que la guerre de “autrui”,
Oui,
celui qu’on regardait
comme étant le paradis
dans notre petite géographie.
Cette zone où énergie
projette une meilleure qualité de vie.

ce petit coin si tendre,
si cher à mes yeux
et à mes souvenirs
d’enfant, d’adolescent
de jeune garçon

Si on se dit merci à la vie
pour nos différences et nos bruits,pour-une-nation

Si on tourne la page
et on met fin à bien de rages,

Si on se pardonne
et on se donne pour de bons
à nos génération,
en les élevant pour une nation
et non pas pour un passeport

tu as signé pour ce rôle

tu as signé pour ce rôle

Si on les prend comme ils sont
sans jugement ni punition,
gay, lesbiennes, athé ou rebel
peu importe ce que c’est,
ils sont là pour une raison.
c’est Dieu sur cette Terre
qui les a conçu pareil
pour en faire un espace sincère
ouvert,
et finir avec la misère.

Ce n’est pas si dur
de faire de notre attitude
une ouverture d’esprit,
un appui sur lequel on construitune-prise
cette théorie qui dit:
“Tous pour un et
un pour tous”
pour l’humain et la patrie.

Enfin,
Ce n’est qu’une impression
du moment,
comme si vraiment
j’ai le temps de le siroter
ou de le gaspiller délicieusement,
comme je le faisais souvent
auparavant,
accompagné d’un café turc succulent.

Horreur de suivre et de faire la file

Horreur de suivre et de faire la file

On dirait
que j’ai pris un verre de vin
et j’ai fumé un joint
pour défendre une idée,
un refrain.

Eclair de lune

Eclair de lune

Mais ça fait du bien
de parler de tout et de rien
sans nécessairement
analyser les besoins,
ou de reculer en arrière
pour détecter une ficelle
qui tracerait la raison d’être
de ce poème.

Paix,
as-tu une idée
de tout ce que j’ai à te raconter
Mais je sais que tu sais
de quoi je veux te parler.

j"écris

jӎcris

j’écris des fois pour motiver, encourager
Des fois j’écris pour me situer
ou, guérir des plaies.

j’écris, cela fait du bien à bien de vies,
j’écris mes yeux et le vécu qu’ils ont vu,
j’écris pour dire surtout l’humain,
en premier et en dernier.

j’écris pour lire ce que j’ai dit
j’écris, pour déchirer et corriger
j’écris pour ne pas fumer, une cigarette et, regretter
j’écris un point, qui restera quand moi je ne serai plus là
et ce point là,
c’est la raison pour laquelle je suis là.

Automne, es-tu monotone?

Les couleurs de l'automne

Les couleurs de l’automne

Automne, je dors

Automne, je change….

Automne, j’veux rien comprendre
Automne, j’écoute Céline Dion

Automne, ou est le beau temps

Quel pinceau a fait ce tableau

Quel pinceau a fait ce tableau

Quand tout va bien
et que rien ne me convient,

Quand je n’ai plus de réponses
à des questions qui me hantent.

Et là, c’est toute une chance,
une opportunité qui se présente,
mais ça prend du temps
de comprendre cette évolution.

Change,  c'est si puissant

Change, c’est si puissant

C’est au quotidien

à chaque matin

de tendre la main

au divin

Ma foi, des fois, es-tu là

Ma foi, des fois, es-tu là

C’est étrange
quand l’esprit me ronge,
tu te demandes
le pourquoi et le comment.

C’est comme si soudain
ta vie n’a plus de chemin
à suivre, et aucun lien
avec ce qui suit et ce qui s’en vient.

Le contrôle
te joue tout un rôle,
il se faufile
comme un fil
dans une aiguille,
dans ta coquille

Il nous tourmente
Il nous épuise,
faut lâcher prise
sinon, bye bye cerise!

Comme un tableau

Comme un tableau

Mais je suis sûr et certain
que tout ce refrain
me mènera à quelqu’un
en quête d’un câlin
qui lui fera du bien
d’inspirer son quotidien.

Automne, j’avance à pas lent
Automne, je mange autrement
Automne, je prends le bus et le métro
Automne, je ne dis pas ce que je ressens

Gère tes émotions
me dit-on cordialement

Il a pensé à tout

Il a pensé à tout

je réponds autrement:
la vie c’est des sentiments
au gré des 4 saisons
et c’est comme ça qu’on apprend
sinon à quoi sert la passion,
les poèmes et les volcans.

Sors de ta zone
Chasse le confort,
tu n’auras aucun remords.
C’est dans le désordre
et souvent dans le chaos
que tu renaitras à nouveau.
Et Dieu seul sait ce que tu vaux!

Impression

Impression

Tu es unique, toi
tu es beau,
dans ton coeur,
et tes valeurs.

Méditerranéen
basané de teint
et de bien,

Libanais, p’ti gamin
qui a vécu des guerres
et a resisté à l’enfer,

qui sait admirer l’humain
et apprécier son destin
malgré les chagrins
les pertes et les crétins.

Quand je confonds

Quand je confonds

Tu te lèves
et tu continues ton chemin
peu importe les atteintes.

Ecoute moi:
“Suis ta loi,
sois la voie
de ta voix”

Tu es libre! Plus que tu ne le crois.

j’apprends
à faire de mes talents
l’événement de mon existence

Le changement
arrive à pas lent
mais entretemps,
tu auras comme l’impression
d’être chaviré quotidiennement.

Ce n’est que ce pinceau
divinement imposant
qui prend son temps
à colorier les feuilles de l’automne.

Le changement

Le changement

Vois tu combien c’est beau
mais je te comprends
comment peux-tu le savoir,
que par le pouvoir
que tu as sur ton choix
d’être ΤÓì
ou, ce que le monde fait de ta foi.

Automne, tu fais frais
Automne, je traverse le pont
Automne, j’attends…une rémunération
Automne, je croque des pommes
Automne, sois comme maman
doux et apaisant….essaie donc

Automne,
qui a dit que tu étais monotone

Qui a dit que t'es monotone?

Qui a dit que t’es monotone?

Automne je me pardonne
car la vérité
tu es la renaissance
heureusement…

Quelle opportunité, quelle chance!

A Barbade…un message

Barbade,

Vue sur mer à "Bathsheba", Barbade

Vue sur mer à “Bathsheba”, Barbade

ce soir,
je te rends hommage
pour la beauté de tes plages
que j’ai visité dans mon passage
lors de mon beau voyage.

Une chance pour moi
d’écrire ce message
de laisser une trace
pour dire merci davantage

Sans oublier surtout les visages,
de ces beaux personnages

Rencontre qui a du sens

Rencontre qui a du sens

qu’on a croisé dans ce petit village
“Bathsheba”, quel inoubliable rivage!

Les gens qui apparaissent dans notre vie, pour 1 seconde ou une nuit, sont des signes de la vie, pour une expérience à vivre et toujours se dire, que probablement, ils faisaient partie de ce cycle qui dit: on vient sur terre à plusieurs reprises, pour une raison à découvrir et une mission à accomplir.

Evangelina


On était dû
pour vous rencontrer.

En toute simplicité
vous nous avez aimé,

et pour un souvenir, en créer,
chacun un bracelet et un collier
que vous avez confectionné.
Jamais je n’oublierai
qu’on vous a un jour, abordé.
la raison vraiment est hors de cette réalité.

On était si charmé par ces 2 âmes en femmes incarnées durant cette période de l’année.
Nous avons ressentie une odeur d’ailleurs, une saveur que seul un soleil est le déclencheur.
Un accueil planifié, on dirait, par le mystère qu’est la vie ou toute autre entité qu’on appelle
céleste ou divinité.

Enchanté était l’impression que j’avais et qui est restée, gravée dans ma mémoire à jamais.
Particulier est l’effet que cela m’a fait.
On ressent quelque chose sur le moment, sans pour autant avoir tout le scénario de cette impression.

Ce n’est que plus tard que le vécu devient un charme.
Et c’est peut-être aussi pour cela que je dessine des mots avec mon pinceau,
pour faire de cet instant, une oeuvre d’art à ma façon.

Surfing entretemps

Surfing entretemps

Pas d’accidents
dans ce monde,
me la chance
est un terme immonde.

Ce n’est que des coincidences
pour une raison
aussi profonde
que le silence.

Coin nonchalant

Coin nonchalant

Le temps est constant, il est content
dans ce coin nonchalant.
On profite du moment
sans compter ni sur l’argent
ni sur la possession.

Ici on est différent,
on aime différemment,
sans juger les apparences
ni se préoccuper de ce qu’on pense.

Faire d'un instant vécue toute la magie.

“Sème” me dit le fermier
les graines de la prospérité,
et attend! d’ailleurs c’est là, la beauté
car dans la patience, tu vas récolter
les fruits de ta pensée.

Je m'incline devant tant de beauté

Je m’incline devant tant de beauté

Quand il a dit:
“Cherchez le Royaume de Dieu et sa Justice”

je pense qu’on a pas vraiment compris
ce que cela voulait dire.

C’est peut-être ainsi
pour qu’on apprenne à chaque vie
la valeur de notre Esprit
et sa juste ampleur sur nos fantaisies.

Ce Royaume est partout, mais...

Ce Royaume est partout, mais…

Je ne veux plus retourner
à cette ville que j’ai adoptée.

Ici je veux rester,
collée sur cette terre ensoleillée,
visualiser toutes les possibilités
d’un séjour sans compter,
ni les semaines… ni les années.

Aimer sera mon métier,

Reconnaissant à l'infini, à chaque vie

Reconnaissant à l’infini, à chaque vie

béni je serai
pour la vie, passionné
oh Caraïbes, tu m’as ensorcelé

La question, en continuité
que je me posais
avant, pendant et après,

Est ce que j’ai bien profité?”

Est ce que j’ai bien apprécié?”

Mes larmes, à date ont témoigné…

Barbade, une histoire d'un soir

Barbade, une histoire d’un soir

 

La Loi de l’Attraction

Chaque soir,
au même endroit,
impatiemmentAu-meme-endroit
je t’attends,
comme un enfant
qui attend
ses parents.

Chaque fois,
que je te vois
tu me combles de joie.

Il-existe-une-loi

Tu me rassures
qu’il existe une Loi,
si je l’applique
elle sera
la voie…
de ma voix:
La raison pour laquelle, je suis là

À cette unique loi
auquel j’y croisA-cette-unique-loi
grâce à toi,
ramène moi

Tu apparais juste pour moi,
pour nous
tu disparais pour revenir
avec un dessin encore plus sublime
plus magique
pour me rappeler que tout réside
en moi et
dans mon imagination

boule-de-feu

À demain Soleil,
Lumière,
Boule de feu,
Dieu
Je T’attends
pour une nouvelle création

Bonheur, sera le temps
avant ton apparition,
car les images se dessinent
déjà et passionnément…

A-demain
Dans ma tête, sur cet horizon
elles se succèdent, pour devenir…
une manifestation.

Que votre semaine
soit la crème
de la crème
de vos mises en scènes:
“vos ambitions”.

vos-ambitions

Mettez les
s’il vous plait
en priorité.
alité
saura ainsi,… les concrétiser.

Un rayon de soleil

 

Soleil
Puissante Lumière du ciel
Dieu en espritSoleil1

Vérité universelle
derrière-toi se cache des merveilles
que l’humain si un jour se réveille
il refera de la terre entière
le jardin d’Adam et d’Eve

 

 

soleil2     Religieux, homme de race
ça m’est égal
ce n’est pas ça que je regarde.

Que tu ailles dans un temple
une cathédrale

un autre endroit
ou sur une montagne

                                                            ce qui compte vraiment

c’est que tu sois le reflet
de ce que la vie nous a donné

un rayon de soleil
car tu l’es pour de vrai

Vas- y, Irradie
rayonne                   soleil3

la lumière des cieux
car si tu veux
à travers ton visage, tes yeux
tu la projetteras sur des lieux

 

à la recherche du confort
de l’Amour de Dieu.

Bleu et Vert

DSC_0011

Vilaine Intensité
Charnelle,
jouissance intellectuelle
est de t’admirer

DSC_0008

 

comme une pensée
aux rythmes de cet été
elle se dénude
pour créer des réalités

Une idée

fusionne avec un effet,

une sensation

une émotion,

un désir qui nait

il se déhanche

pour manifester

un plaisir

enfin extériorisé.

Il durera

une éternité

et d’autres vont sûrement l’apprécier

DSC_0850

                                                                Bleu et vert

ombre et lumière
                                                            créent cette merveille
qu’est notre planète
avec ses mers
ses terres
et ses êtres
                                                                   aux couleurs de l’univers
aussi divers
que l’arc en ciel
et sur qui, le soleil
veille depuis des millénaires.
DSC_0952

Fidèle

20140610_193040

Car tout vient et part

dans cette vie que la plupart

mène sans nécessairement croire,

peut-être, par mégarde

ou parce que ça leur est égal…

Mais au fonds, à quelque part

comme tout vient et part,

pour un instant ou un regard

des fois, il reste un peu plus tard

le temps d’une poésie, ou une flamme

et encore même, il serait tout un art

de l’entretenir et de savoir

l’apprécier car, 

Dieu dans son joli bazar

veut te voir heureux, dans toute ta gloire

avec ou sans accessoires,

Fidèle, surtout à toi

et ça c’est entre toi et moi

le vrai pouvoir

qu’on a

dans ce bref passage:

Chérir l’essentiel

tout en restant fidèle

avec soi-même

et l’emblème

de notre thème.

Merci car tu es encore là,

malgré mon état des fois.

Allons donc faire notre salade

qu’on a appelé “toi et moi”

souviens toi,

malgré nos hauts et bas,

on est toujours là

chacun fidèle à soi,

et tout ça,

vaut des millions de pas

vers la joie.

 

 

 

 

ça pousse!

Elle pousse

ma petite pouce

tout d’un coup

et surtout

en dépit de mes doutes.

La vie

est une fantaisie

plus je la nourris

de poésies

plus elle devient paradis 

même si 

parfois l’exercice

est lent en maudit.

Image

L’essentiel mon ami,

c’est de poursuivre

la mélodie

dans ton esprit

peu importe la vitrine

et ce qui est compris.

Oui, hésiter,

tu dis,

te questionner, aussi,

des fois même tout lâcher, tu paris

quand tu ne sembles pas aboutir,

oh que de souvenirs…..

Image

Laisse moi te dire

que souvent le plaisir

arrive

au moment fatidique,

quand la réussite

semble enfouie

d’une façon ironique

par cet éclipse 

qu’on appelle en anglais “Defeat”.

Y a rien qui arrive

pour rien dans la vie….

Une défaite,

un échec,

un pas en arrière,

et voilà que la majorité des êtres

mettent 

fin à leurs fêtes.

Image

Ne sois pas

ce que tu ne veux pas

Sois ce que tu seras

et agis de cette loi,

dans ta tête, c’est le premier pas

et sans mauvais pas,

tu iras où tu voudras,

si tu maintiens ton aura,

là où il faudra.

Donc elle pousse,

ma petite pouce,

malgré les gouttes

et les courroux,

et avec elle, un cours,

que j’ajoute

à mon parcours

pour manifester tout

mais vraiment tout,

mes passions, mes amours.

Et là je retourne

à ma soupe

qui bout.

Sors de ta boussole, Imbécile

Aujourd’hui,

un jour de pluie,

a commencé en musique,

mais par la suite

il a fallu une petite crise

pour s’embarquer dans ce titre

que j’appelle “Attitude négative”..

Oui, ce pôle explosif

que j’évite…

à tout prix.

Ce maudit shift

qui surgit

des fois, en pleine crise.

Image

Cette fois-ci,

je l’ai pris positif

avant que ça ne crisse.

Dans mon piège, il s’est engourdi

dépourvu de son os favori.

Cela dit,

j’ai réussi

sans m’embarquer dans ses caprices

et après plusieurs tentatives,

à le maitriser dans mon esprit,

et l’envoyer à ses racines,

l’enfer autrement dit.

Un point de plus, j’ai acquis

dans cet exercise de la vie

et c’était un beau défi.

Image

Quand cela arrive,

stresser serait la panique.

Alors, je le laisse tranquille,

comme un chien pourri,

qui tourne autour de son délire:

sa queue, il avait de la misère à suivre.

Oui, à le voir plonger dans ses critiques,

et juger tout ceux qui subissent 

sur son chemin, ses vices,

je me suis senti triste

sur le point de perdre toute mon énergie,

car son but à lui,

est de m’assommer dans sa philosophie

en attirant vers moi tous les ennuis

qu’il cherche à m’enduire.

Mais il se prend qui!

Image

C’est fou, ce qu’une mauvaise pensée

peut t’empêcher de réaliser,

et surtout le temps gaspillé

que tu aurais pu exploiter

en découvrant les meilleurs aspects

de ta personnalité.

Le pire, c’est après,

quand tout redevient parfait,

alors commence le temps de regretter,

ce sentiment que tu avais.

Et pour te rattraper,

tu commences à colorier

en rose, ce présent qui vient de se passer.

Image

La prochaine fois mon grand,

car une prochaine toujours t’attend,

et d’avance, prends le attentivement:

Une profonde respiration

un verre d’eau aussi sera suffisant

pour calmer les tendons, tes filaments

avant de jouer sur une fréquence

qui gâcherait ton endurance

toi, la source d’espérance,

souffrant sans aucune raison.

Image

N’assume jamais

ce que ton prochain est.

Ne juge jamais

une personne par ce que tu es.

Ne fais jamais

ce qu’aujourd’hui par mégarde, j’ai fait.

C’était une mélodie autour de moi, toute la journée

et j’ai oublié de la laisser jouer

sans le bruit de fond de ma pensée,

car dans ma tête, les idées

encombrantes, encombrées

elles étaient.

Si un jour cela arrive,

d’un cri vif et décisif

dis-lui:

Sors de ta boussole, imbécile

le moment présent, c’est unique!

Et si au pire,

c’est difficile

reste calme et souris,

ce poème à lire

te fera plaisir,

tu n’es pas le seul mon ami

Ca ira promis.