Sors de ta boussole, Imbécile

Aujourd’hui,

un jour de pluie,

a commencé en musique,

mais par la suite

il a fallu une petite crise

pour s’embarquer dans ce titre

que j’appelle “Attitude négative”..

Oui, ce pôle explosif

que j’évite…

à tout prix.

Ce maudit shift

qui surgit

des fois, en pleine crise.

Image

Cette fois-ci,

je l’ai pris positif

avant que ça ne crisse.

Dans mon piège, il s’est engourdi

dépourvu de son os favori.

Cela dit,

j’ai réussi

sans m’embarquer dans ses caprices

et après plusieurs tentatives,

à le maitriser dans mon esprit,

et l’envoyer à ses racines,

l’enfer autrement dit.

Un point de plus, j’ai acquis

dans cet exercise de la vie

et c’était un beau défi.

Image

Quand cela arrive,

stresser serait la panique.

Alors, je le laisse tranquille,

comme un chien pourri,

qui tourne autour de son délire:

sa queue, il avait de la misère à suivre.

Oui, à le voir plonger dans ses critiques,

et juger tout ceux qui subissent 

sur son chemin, ses vices,

je me suis senti triste

sur le point de perdre toute mon énergie,

car son but à lui,

est de m’assommer dans sa philosophie

en attirant vers moi tous les ennuis

qu’il cherche à m’enduire.

Mais il se prend qui!

Image

C’est fou, ce qu’une mauvaise pensée

peut t’empêcher de réaliser,

et surtout le temps gaspillé

que tu aurais pu exploiter

en découvrant les meilleurs aspects

de ta personnalité.

Le pire, c’est après,

quand tout redevient parfait,

alors commence le temps de regretter,

ce sentiment que tu avais.

Et pour te rattraper,

tu commences à colorier

en rose, ce présent qui vient de se passer.

Image

La prochaine fois mon grand,

car une prochaine toujours t’attend,

et d’avance, prends le attentivement:

Une profonde respiration

un verre d’eau aussi sera suffisant

pour calmer les tendons, tes filaments

avant de jouer sur une fréquence

qui gâcherait ton endurance

toi, la source d’espérance,

souffrant sans aucune raison.

Image

N’assume jamais

ce que ton prochain est.

Ne juge jamais

une personne par ce que tu es.

Ne fais jamais

ce qu’aujourd’hui par mégarde, j’ai fait.

C’était une mélodie autour de moi, toute la journée

et j’ai oublié de la laisser jouer

sans le bruit de fond de ma pensée,

car dans ma tête, les idées

encombrantes, encombrées

elles étaient.

Si un jour cela arrive,

d’un cri vif et décisif

dis-lui:

Sors de ta boussole, imbécile

le moment présent, c’est unique!

Et si au pire,

c’est difficile

reste calme et souris,

ce poème à lire

te fera plaisir,

tu n’es pas le seul mon ami

Ca ira promis.

Délire

Image

Je suis heureux

je pète le feu

je me sens au cieux

rempli de bonheur

qu’il fasse beau ou qu’il pleuve,

cela m’importe peu.

Mon esprit est merveilleux

dans ce temple fabuleux

où se dévoile un royaume précieux,

si cher à mon coeur

et à tout ceux qui le veulent.

Dans cette demeure

à tout point de vue et seul,

 je vais de mieux en mieux.

C’est dans ce lieu

où je pratique mes voeux

pour faire tout ce que peu,

savent que c’est vrai et généreux

à moi, toi et eux. 

Image

 je dessine mes pensées en beauté

et je les partage pour vous rassurer

de ne jamais désespérer

et que derrière une difficulté

cherchez de grâce les opportunités.

Ma version sur un bout de papier

je l’écris pour vous raconter

que tout est possible mais d’abord essayez

même si 1000 fois, affirmez 

continuez, sans se lasser

et surtout croyez,

des Dieux vous êtes par votre créativité.

Image

 Oh imaginez imaginez,

s’il vous plait, imaginez.

Vous m’aidez quand vous imaginez,

je vous arrose de fertilité

pour avec vous grandir en fierté

et donner à la réalité une nouvelle identité

digne, mais vraiment digne de nos capacités.

Faire de la postérité

dans quelques années 

au nom de notre collectivité

l’image d’un Dieu enfin retrouvé,

au fond de soi il est

en chacun de nous, et à l’unanimité

“vous êtes tous les bien-aimés”.

Et ensuite, ce fameux lâcher-prise,

c’est comme autrement dire,

à la vie de pousser et de produire,

mes fantaisies en délire

tout confiant et sans aucun soupir

Image

 Je suis le meilleur

réalisateur

de ma propre oeuvre.

Si moi, je ne fais pas ça à moi,

toi, tu ne le feras pas pour moi.

Si toi, tu ne le feras pas à toi

pareil, tu n’auras pas ce que tu voudras,

demande et tu reçois!

n’est ce pas?

Moi je m’aime

pour l’emblème

de mes poèmes

et je souhaite pareil

à tous les fidèles

dans tous les domaines.

Image

Donc hop là

allez va!

grouille toi

réveille toi

reformule le”je” en toi

habille le de joie,

fais lui un sourire de roi.

Va au-delà de ce que tu vois.

Car, réalité, si tu me crois,

est loin d’être ce qu’avec nos yeux on conçoit.

Souviens-toi

que l’aveugle est en avance de toi

car lui, certes, il perçoit

mais avec plus de foi.

Si tu crois en toi

le Royaume de Dieu,

mon vieux,

entre tes mains c’est le plus beau des jeux.

Image

 j’ai bien de choses à te dire

sur les bienfaits d’une mentalité positive,

au point que tu ne voudras plus suivre

aucun régime, aucune doctrine,

que le pouvoir de ton esprit.

Vitale inventivité

toi, ma seule activité

donne moi encore des cours particuliers

pour aller plus loin encore et oser,

dans ton alphabet

interpréter tout ces trésors cachés

pour les dévoiler

et les rendre plus vivants que le cri d’un nouveau-né.

Insomnie sans pastille

Image

Franchement Insomnie,

quelle folie!

Que me veux-tu tranquille

dans mon lit

je suis, 

visiblement endormi

si ambiant dans mon esprit.

Et puis! cela ne veut pas dire

de venir sans permis

gâcher mes heures euphoriques.

Toi, tu estimes

avoir un accès facile

surtout tardif

pour me réveiller par pur plaisir

comme ça, esti’!

À ce point là tu t’ennuies?

Image

Tu me confies

tes fantaisies

tes idées si incomprises,

des fois je n’ai pas envie

d’être brusqué par tes caprices,

deviner ce que tu essaies de me dire

chose pas vraiment facile,

surtout quand la journée bientôt arrive

et moi je n’ai pas fermé les yeux de la nuit.

Puis le pire,

c’est moi, qui insiste

par la suite

à vouloir gratter plus pour encore réfléchir!

Tu as le don de me séduire

dans ce jeu constructif

pour ensuite m’emballer si vite

à chercher dans l’impossible

une projection fixe

de ce que je deviens, et ce que je vais devenir.

Image

 j’avoue, tu m’inspires

beaucoup, je persiste

et souvent, tes surprises,

comme une friandise

dans ma tête, un elixir.

Me ressourcer de ton puits,

de ces messages à prédire 

pour les traduire

en quelques lignes,

et avec, définir

ces choses intimes de la vie

qu’en général on oublie ou qu’on évite

pour une ou des raisons x.

Image

Même si inouï

et dans tous les sens inadmissible

spéculatif, théorique ou hypothétique,

je m’en crisse!

Je défie

tout scientifique,

incapable de s’assoupir

de veiller avec son insomnie

aucun artifice, aucune pastille,

et de l’écouter sans l’étourdir.

Une terre fertile,

tu vas découvrir,

un espace en toi que tu abrites,

qui te crie, depuis des décennies,

pour germer si tu le suis

des fruits inédits.

Image

Oui, je sais, je me contredis,

Insomnie,

Je fais semblant de te haïr,

c’est comme les fois où je m’en vais au gym,

sans avoir aucune envie

par paresse et fatigue,

mais dès que j’arrive,

une énergie pas d’ici

en moi jaillit

pour évaporer les toxines

en m’emportant au paradis.

Et là je m’en vais dormir

tout doucement dans mon lit,

Bonne nuit, Insomnie

sois tolérante avec autrui…. 

Dilemme

Image

Cheval

animal,

beau male

pas si mal,

des membranes

désirables,

mental

incontrolable,

ce noir

original,

douleur durable

désir ouffatal

Image

Pour tout ce que cela dégage

même à travers le voile,

moi je suis capable

de percevoir,

un joyau à mon choix

et des idées mais…graves.

Dedans un feu

pas sûr lequel des deux

la raison de tant de sueur,

la chaleur

ou le monsieur?

C’est contagieux

pour ceux

qui regardent avec similaires yeux.

Image

Est ce normal

d’être sage

quand au fonds, je rage

de plaisirs sauvages?

Qui nous a dit

de se retenir

et de ne pas agir

quand le désir

est ivre,

faire comme si

je ne suis pa sensible

à ce que la vie

à travers ses prises

m’inspirent

Image

 Fidélité,

a-t-on idée

à ce point-là autorité?

je veux bien “engagés”

pour une vie à deux en beauté

mais sexualité

désolé!

ça c’est personnalisé

à mes gouts comme ma spiritualité.

Quand mes besoins

sont loins

de se taire

et je ne fais rien

pour plaire en premier à moi-même

au point de faire de ma vie un dilemme,

c’est un problème.

Image

Mais quand je t’aime

comme tu es, à l’inconditionnel

sans t’imposer aucun baptême,

toi et moi pareils

alors, main dans la main

sur un beau chemin

on ira loin et lointain

et c’est la plus belle des fins.

Tu sais, la vie est incertaine

mais elle vaut vraiment la peine

d’être appréciée comme l’oxygène.

Je parle avec moi-même

DSC_0063

j’aime le beau

les mots, les paroles

le chant des oiseaux

l’eau et ses ruisseaux.

j’aime le grand

le gros 

les cochons

les appétissants,

ceux pour qui dans la vie 

il trouve non seulement un paradis,

mais ce, ” je suis”,

cet esprit,

maintenant et ici

avec qui

tout est possible

même la magie.

Image

Tu fais ce que bon te semble

tu verras combien on se ressemble.

je suis là, oui, de passage

mais au delà de ce voyage,

réside mon témoignage,

de faire de ma vie ce qu’elle fait à ce message:

“Tout est possible en croyant davantage”

tout est là

déjà

pour toi

si tu le vois pas

crois moi

je n’insisterai pas.

Un jour ou son autre, viendra

et tu comprendras.

Plus que ça,

je n’ai pas le droit

moi je ferai tout pour en arriver là

même si des fois je me sens hélas,

desesperé et sans voix.

Image

je parle avec moi-même

avec les arbres, les coccinelles

souvent, et c’est très personnel

de cette nature immortelle

se nourrit mon imaginaire

un endroit encore plus réel

d’où vient tout ces poèmes.

Ô, Mon vrai moi éternel,

un confort sans pareil

émane de mes veines

et je me sens si bien

comme épanoui au soleil

quand avec toi, je me promène.

Dans une époque lointaine

on m’aurait condamné de “blasphème”

moi j’aurais appelé ça “Mon ADN”,

Oui cher ADN

en toi je reconnais le grand potentiel,

je m’incline devant ton incessant appel

pour que je me réveille,

et voir de près tout ce que tu me délègues.

Dans tes couches, d’une douzaine

se cachent la vérité universelle.

Hommage à celui qui cherche

il trouvera en lui  ou en elle

un Dieu embryonnaire

que si tu aimes,

tu iras jusqu’au bout de tes rêves.

DSC_0069

je comprends pourquoi

on ne se souvient pas

car la raison d’être là

c’est de retrouver chacun en soi

sa voie

sa vrai star.

Oui on est fait d’étoiles

je répète on est tous des étoiles.

Émane de nous une étincelle

qui peut changer l’histoire de la planète

voyager sans ailes, ni autre matériel

guérir nos dilemmes

et semer sur la terre entière

une paix d’un parfum divin

sans fin.

DSC_0079

je m’en fou de la raison

de la logique et de ses partisans

moi je suis un croyant

l’invisible est ma passion

c’est de là que je puise ma vocation.

J’essaie

si ca marche, c’est une merveille

et si ca ne marche pas, pareil

j’essaie

Erreur, gifle moi

fouette moi

toi seule tu m’apprendras

ce que je ne reprendrai pas.

Le succès sans toi

est sans odorat.

Rappelle moi

que si je n’ose pas,

dommage à moi,

car j’aurai refusé que Dieu en moi commandera!

 

 

 

 

 

Thoughts

Image

Thoughts you don’t see,

are so real

like on this tree

they become leaves.

If you believe

yours, will be

from a dream

a true field

filled with seeds

that soon you will reap.

Joy, you will feel

positive from now on, you will be.

Imagination my friend, is all what you need,

for your wishes to be revealed.

So be in peace

in harmony

and accomplish your destiny

for God in you is awakening, endlessly… 

 

Poète

Image

Tout mon être

ma tête

ma belle facette,

à l’atome de mon squelette

s’éveillent, quand j’interprète

en silence ces 26 lettres

soigneusement faites

pour former des phrases parfaites

sur des sujets que je traite

librement sans baromètre 

tout en restant honnête

à ce poète

en moi qui se manifeste

et que je laisse paraitre

en portant fièrement sa veste.

Image

Pour la vie je le souhaite

en moi, que tu restes

m’envelopper de ton zeste

passer avec toi, des heures complètes

composer des notes toutes prêtes

pour un jour, peut-être

en faire avec, une publication ou une plaquette….

Oui, te faire connaitre

sur ce globe terrestre

est mon intention concrète

cher poète

Avec toi, la vie est chouette

Ego-centrité!

Image

As-tu des fois l’impression

d’être envahi soudainement

par un étrange sentiment

suite à un comportement,

une conversation

ou toutes autres réactions

avec la personne en question

dont l’opinion

ne correspond aucunement

à ta perception.

Moi SI!!! Evidemment.

Image

Je ne sais pas comment

ton égo et cordialement

ayant tendance à avoir toujours raison

se réveille sans hesitation

pour contrôler hypocritement

la suite de la communication

puisque cela fait partie de ses plans.

Malgré la situation,

par crainte d’une explosion

et blesser des sentiments

tu changes de tonalité et de comportements

sans succès malheureusement.

Image

Tu te tais 3 fois d’affilée

tu fuis une vérité

pour rester zen et discipliné

comme si rien ne t’affectait.

Encore une fois tu te tais

tu fais tout pour ignorer

cette face-à-face effrontée

provocante et dénaturée

sans vraiment l’effacer

au point de briser

ton lien avec la sérénité

et conclure ton amitié

en causant dommages et intérêts

à toi et toute personne impliquée

de loin ou de près

dans ce maudit sujet.

Tu vois, tantôt je te parlais

de ce sentiment non désiré

provoqué par “ce moi” bien pensé?

C’est bien à ça que je me référais.

DSC_0414

Alors, avant de t’agiter,

M. Spontané

toi et ton Ego-centrité,

même si raison à tes côtés

vois au-delà de la présente réalité,

un sourire, par exemple pour changer

une bouffée d’oxygène à respirer

et de l’amour à envoyer

par ton esprit éveillé

en voyant le bon côté,

de cette personne avec qui tu t’entendais

et faire de ce qui s’est passé

une possibilité envisagée

mais que tu as abandonné

par le pouvoir de ta pensée.

Va te coucher

Coucher du 13 Mars

En croisière, et c’est déjà un passé,
Un rêve c’était, de suivre tes couchers,
plongé dans mes pensées,
émerveillé par la réalité et ses dérivées.

Me questionner sans vraiment chercher
le mystère et ton secret
car je sais que deviner est une de ces possibilités
qui me laisse assoiffé sans vraiment confirmer
aucune théorie publiée ou camouflée.

Si je pouvais arrêter ce moment et ses clichés
tellement c’était comme le verbe être sans le conjuguer
simplement “être” sans l’analyser,
juste rêver, imaginer et manifester.

D’ailleurs je suis là pour pratiquer
et non pour te défier
ou dévoiler ce que jamais je ne saurai.

Bon je vais me coucher
mes doutes, les chasser
retrouver la paix
et le chemin à emprunter.

Papa m’a souvent dit

Papa m’a souvent dit:

“n’arrête jamais de lire

tu seras si riche

et avec toi un plaisir

de fréquenter, de découvrir

d’écouter et de suivre”.

Image

Et depuis,

que je lui ai promis

de faire de cet exercise

jour et nuit

ma hantise,

je déchiffre

avec plaisir

des manuscrit et des livres,

qui me font découvrir

la force de mon esprit

et le pouvoir d’une pensée positive.

Image

Son effet sur ma vie?

ah que je suis béni!

car, comme il a prédit

une richesse sans limites.

Un grand calibre d’énergies

et de fréquences divines,

en moi et en harmonie

générosité à l’infini.

Tout ça m’envahit 

grâce à lui

et son ouverture d’esprit

que j’ai acquise

comme je crois en sa magie

et à ce qu’il m’a dit

il y a de là 3 décennies.

Image

Non seulement je pense à lui

chaque fois que j’écris,

je me sens avec lui

car c’est lui qui m’a conduit

à cette nouvelle philosophie

que depuis peu, je pratique

en ignorant la suite

de cette belle galerie

avec amour, je la construis.

A toi papa,

cette mélodie,

pour te dire merci!

toi seul tu identifies,

combien cela j’apprécie…

Image